Cervicalgie et Ostéopathie

Bonjour

Mal au cou, cervicalgie, cervicalgie aiguë ou torticolis, névralgie d’Arnold, etc. Il existe de nombreux termes pour désigner les différentes formes de mal au cou. Nous en énumérerons quelques-unes ci-dessous et vous expliquerons en quoi vos ostéopathes à Bordeaux peuvent vous venir en aide.

La composition anatomique du cou

Le cou est composé de 7 vertèbres cervicales. Ce sont les sept premières vertèbres de la colonne vertébrale. Elles possèdent une grande mobilité et permettent la réalisation des mouvements de rotation, flexion et extension de la tête. 

Au niveau de l’articulation des vertèbres entre elles, il y a un disque intervertébral qui aide à amortir des différents chocs et pressions subies par la colonne. Aussi, les vertèbres sont reliées entre elles par des ligaments. 

Le cou a principalement un rôle de maintien de la tête et de lien entre la tête et le tronc. Ainsi il est composé de nombreux petits muscles reliant la tête et le tronc. C’est également un carrefour de passage de nombreux nerfs, artères et veines respectivement : plexus cervico-brachial, carotides internes et externes et veines jugulaires. Tout cet ensemble permet en fait la communication nerveuse, sanguine, respiratoire et même nutritionnelle entre la tête et le reste du corps.

On retrouve dans la partie antérieure du cou de nombreux organes comme l’œsophage, les cordes vocales, la trachée, les amygdales, la thyroïde, etc.

Pour quelles raisons vous avez mal au cou ?

« Cervicalgie » est un terme médical très générique composé du mot « cervicale » et du grec ancien « álgos » qui signifie douleur. Les cervicales sont les 7 premières petites vertèbres placées en haut de la colonne vertébrale, au niveau du cou. D’où cette appellation qui englobe un peu toutes les douleurs du cou indépendamment de leur origine.

La cervicalgie peut donc être causée par de multiples raisons comme un torticolis, un coup de lapin ou des névralgies diverses. 

Le torticolis

On parle aussi de cervicalgie aiguë : c’est une douleur qui survient souvent au réveil, par suite d’une mauvaise position de sommeil ou d’un mouvement brusque. Elle s’explique notamment par un spasme (contraction involontaire) du muscle sterno-cléido-mastoïdien du cou. L’on se retrouve alors avec la tête bloquée et une mobilité réduite au niveau du cou.

Les cervicalgies traumatiques

Comme l’indique le nom, ce sont des douleurs liées aux traumatismes causés par divers accidents, chocs ou chutes de la vie quotidienne. La cervicalgie traumatique la plus fréquente est le « coup de lapin ». Il se caractérise par une flexion puis extension brutale et rapide du cou suivie d’un étirement de la nuque quasi instantané. 

Tous ces mouvements brutaux enchainés très rapidement donnent naissance à une douleur aiguë sur la face postérieure du cou, souvent accompagnée de maux de tête. Ce type de choc se retrouve souvent dans les accidents de voiture par exemple. 

Si vous avez des symptômes supplémentaires comme des troubles de la vision, nausées, sueurs et que le choc a été particulièrement violent, nous vous recommandons de contacter directement les services médicaux d’urgence ou de vous y rendre.

Les cervicalgies communes

Celles-ci n’apparaissent pas nécessairement dans un contexte traumatique ou de maladie. Elles sont caractérisées par une réduction drastique de mobilité aux niveaux de la tête, de la nuque et des épaules. Elles peuvent avoir des origines multiples comme les mauvaises postures, le stress, l’anxiété, l’arthrose, etc. 

Les cervicalgies mécaniques

L’arthrose est souvent en cause dans le déclenchement de la cervicalgie. La réduction de mobilité des articulations touchées provoque une sur contrainte inhabituelle sur les vertèbres cervicales. C’est-à-dire que les pressions et contraintes mécaniques habituellement supportées par l’ensemble de la colonne vertébrale ne le sont plus vraiment, ce qui cause des douleurs au niveau des cervicales.

Les cervicalgies posturales

Elles sont souvent dues à l’adoption prolongée de mauvaises positons ou postures qui exercent des contraintes anormales sur les vertèbres et les muscles du cou. 

Si vous passez par exemple une journée sur l’ordinateur et que votre écran ne se trouve pas à la même hauteur que vos yeux vous risquez de contracter une cervicalgie. En fait les muscles de votre cou sont sans cesse sollicités pour maintenir votre tête dans une position penchée vers l’avant.

Les cervicalgies peuvent également être induite par une diminution de certains sens qui sont à l’origine de nouvelles contraintes mécaniques sur votre colonne cervicale et votre cou.

La cervicalgie oculaire

Les muscles du cou qui assurent les mouvements de la tête en suivant ceux des yeux possèdent des insertions sur les vertèbres cervicales. Quand la vue baisse, ces muscles sont donc naturellement plus sollicités afin de compenser le manque de visibilité. C’est-à-dire par exemple que vous aurez plus tendance à vous pencher et à rapprocher votre tête d’un objet pour le voir. Cela provoque à court et à long terme des tensions sur la nuque et des douleurs du cou. 

La cervicalgie auditive

De même, lorsque l’ouïe baisse, le corps s’adapte pour compenser ce déficit. Vous aurez alors tendance à rapprocher la tête de la source du signal. Ainsi les cervicales et l’ensemble des muscles et nerfs insérés dessus sont soumises à des contraintes plus fortes que l’habituelle et provoquent des douleurs.

La cervicalgie manducatrice

Si vous souffrez par exemple d’une déformation de la mâchoire ou que vous grincez des dents vous êtes exposé au risque de cervicalgie. La mâchoire et la colonne cervicale sont liés par des muscles, qui en cas de tension répétées peuvent causer des douleurs.

Une cervicalgie peut être également due à des troubles du système neurovégétatif comme le stress par exemple en créant encore une fois des contraintes inhabituelles au niveau du cou.

De même, les névralgie d’Arnold et névralgie cervico-brachiale sont régulièrement en cause de cervicalgies.

La névralgie d’Arnold

La névralgie d’Arnold est une douleur caractérisée par une sensation de brûlure ou de fourmillements très spécifique ressentie sur la partie haute du cou et d’un côté du crâne, tout autour de l’oreille. 

Elle est due à la compression du nerf d’Arnold. Le nerf d’Arnold passe entre la première et la deuxième vertèbre cervicale et entre les muscles Tillaux. Une contracture de ces muscles est souvent à l’origine de l’irritation du nerf et donc de douleurs au cou. 

La névralgie cervico-brachiale

En cause la compression de nerfs qui peut être due à une contracture de petits muscles du cou appelés muscles scalènes. Ces nerfs passent entre les muscles scalènes. Une contracture de ces derniers provoque une irritation des nerfs. 

La névralgie cervico-brachiale se manifeste par des sensations de brûlures du cou, de l’épaule et de la main.

Les effets bénéfiques de l’ostéopathie sur la cervicalgie

Les troubles musculo squelettiques (TMS) reviennent le plus souvent en cause des douleurs au cou, une fois la thèse de la maladie écartée. 

L’action de l’ostéopathe consiste en premier lieu à poser un diagnostic précis sur l’origine de votre mal de cou. Pour ce faire il va donc vous proposer un interrogatoire préalable sur vos antécédents et votre historique. Puis il vous fera effectuer quelques tests physiques afin d’évaluer exactement votre mobilité et d’étudier votre posture. 

Eventuellement, si vos douleurs sont dues à une cause médicale, votre ostéopathe à Bordeaux saura vous rediriger vers un thérapeute adapté ou un médecin apte à vous prendre en charge. 

Si la cause est un trouble musculo squelettique, un traumatisme (des suites d’un accident ou choc) ou un dérèglement du système neuro-végétatif par exemple, l’ostéopathie est adaptée pour vous traiter et soulager. En se basant sur des techniques de manipulation non douloureuses qui favorisent détente, relâchement musculaire et baisse du stress ; l’ostéopathe soulagera vos douleurs et restaura ainsi votre mobilité, de même que l’équilibre global de votre corps. Il préconisera si nécessaire la réalisation d’une deuxième séance.

L’ostéopathie a également une visée préventive. Grâce aux soins prodigués par votre ostéopathe vous resterez à l’abris de certaines autres blessures et troubles musculaires. Pour maintenir votre corps dans cet état d’équilibre sur le long terme, il est recommandé de consulter un ostéopathe à titre préventif, une à deux fois par an. 

L’ostéopathe pourra également vous donner de précieux conseils sur les gestes et postures au quotidien et sur l’hygiène diététique pour vous permettre de maintenir votre corps dans un état de santé optimal. 

Il est aussi un allié de taille pour lutter contre les stress, l’angoisse, la fatigue et les autres troubles physiques et émotionnels.

Notre service d’ostéopathie reste à votre disposition pour vous aider à trouver le bon ostéopathe à Bordeaux correspondant à vos besoins.

Mal de dos, quand faut-il consulter un ostéopathe à Bordeaux ?

Vous pouvez un ostéopathe à n’importe quel moment et sans ordonnance d’un médecin. Son niveau de qualification et sa formation professionnelle (bac+5) va lui permettre de prendre en charge votre mal de dos. Suivant son premier diagnostic il vous dira si vos douleurs nécessitent une prise en charge médiale ou ostéopathique. Si votre mal de dos nécessite une prise en charge ostéopathique, il pourra potentiellement soulager vos douleurs.

Il est nécessaire de consulter dès lors que vous ressentez des douleurs au dos. Une prise en charge rapide permettra une récupération plus efficace. N’attendez pas que votre douleur devienne inflammatoire.

Pour vos douleurs chroniques au dos, nous vous conseillons d’éviter si possible les périodes inflammatoires.

Comment trouver votre ostéopathe du sport à Bordeaux ?

Pour trouver votre ostéopathe du sport à Bordeaux, c’est très simple. Il vous suffit d’appeler notre standard téléphonique ouvert tous les jours de 8h à 21h, même les weekend et jours fériés. Un conseiller vous répondra et vous aidera dans le choix de votre ostéopathe selon vos préférences et besoins spécifiques. Vous avez également la possibilité de nous joindre en remplissant notre formulaire de prise de rendez-vous en ligne, puis nous vous recontacterons.

De plus nos ostéopathes de Bordeaux vous accueillent en cabinet mais se déplacent également à votre domicile.

Grâce à notre dispositif « SOS Ostéopathe » nous pouvons également intervenir en urgence. Donc, en cas de blessure subite, de choc inattendu ou tout autre accident pendant vos séances de sport en salle, en club ou entre amis, n’hésitez pas à nous contacter. Nous saurons vous soulager.

Nous contacter

Pour prendre rendez-vous avec un de nos ostéopathes :

En ligne via notre formulaire

Call Now Button05 35 54 49 74